Retrouvailles…

C’est comme lorsqu’on retrouve une vieille connaissance un peu perdue de vue. On n’est pas sûr qu’on va se reconnaître. Un peu fébrile. Est ce qu’on va se tomber dans les bras ? Parce que quand même dans le temps on s’est beaucoup fréquenté, on était très proche, assez intime même. Ou plutôt se renifler un peu quelque temps à distance respectueuse ? Histoire de ne pas se ridiculiser parce que dans l’intervalle, on veut croire qu’on a un peu mûri, moins démonstratif, moins expansif, moins exubérant, moins « dans l’affect », moins vulnérable donc. On a envie de l’embrassade. Mais on craint quand même un peu la rebuffade. Des fois que l’autre serait passé du côté des Autres ! De ceux qui se retiennent, qui contiennent, qui s’empêchent, qui réservent, qui ne se mouillent pas, plus « dans le rationnel », mieux préservé donc… Plus sec ?

Alors on s’embrasse direct … ou on se renifle un chouille ?

À propos de Antonia Savey

Fait des trucs numériques avec ses doigts qui animent son foutoir digital

Publié le 08/10/2012, dans Pause... Lire. Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :